Les interstices enchantés

Le temps s’égrène parfois comme une répétition infernale où les journées découpées, saucissonnées, nous enchaînent dans une urgence absurde. Les habitudes deviennent alors des carcans plus que des repères sécurisants. Et tout semble être en boucle, sans  tourner vraiment rond.

Et c’est là que surviennent les décalages, les interstices enchantés.
Qu’une photo, un dessin pensé disparu ou un visage familier, réapparaissent,
Qu’une nouvelle saveur éveille vos sens ou qu’une oeuvre d’art vous émeuve,
Qu’un paysage  change votre point de vue ou un souffle aère votre journée,
Que la tenue d’un.e inconnu.e vous étonne ou qu’un rire vous fasse sursauter,
Que la couleur de la lune vous surprenne ou que la lumière joue avec les ombres,
Que les mots flottent ou circulent entre des êtres qui s’écoutent

Et c’est toute la poésie du monde qui vous (r)éveille.

 

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s